fusions d’unions de manques parallèles

 

 

Le principe abordé dans cette section est sensiblement le même que celui qui vient juste d’être appliqué, et est basé sur la liberté du Donneur qui sera distribué aux Receveuses d’une même association réelle de manques.

 

Le chevalier ne doit pas être pressé, pour ne pas laisser malencontreusement des résolutions réelles d'un carré des quatre-manques sur le bord du sentier pratiqué, qui donneront, espérons le, ces fameuses mosaïmagiques traditionnelles qui est l’apanage de cet ouvrage à n’en pas douter !

 

( Je commence à m’impatienter de les rencontrées! )

 

Les fusions d'unions que vous allez noter seront «  inscryptes  » et séparées par le titre que portera le nom de son chapitre, et qui est l'association réelle de manques 19 et 59 dont ces fusions d’unions dépendent, et divisent ainsi cette quête : en 14 étiquettes

 

Le Donneur pour cette fusion sera : l’union de deux manques opposés qui n'ont dans leurs solutions aucun nombre en commun, et qui sera affilié à toutes les Receveuses d’une même association réelle de manques

 ( Qui correspondent aux unions de deux manques parallèles qui sont donc perpendiculaires au Donneur dans la représentation graphique du carré des quatre manques )

 

 

 

 

[  sans opérer aucune sélection pour les consigner dans l'immédiat !  ]

 

 

Le choix du Donneur sur la Receveuse peut être interverti à chacune qu'une de vos 14 associations réelles de manques ( 19 et 59 ), mais il vous sera strictement proscrit d'inverser l’élit élu, une fois celui-ci prescrit.

Les Receveuses restent donc identiques pour une même association, et aucune sélection ne doit être effectuée pour ce premier palier d’acquisition du carré des 4 manques.

 

 

Reportez-vous aux unions possibles de parallèles que vous avez réalisées par une sélection : « aucun nombre commun  » de cette 1ereassociation  n°1a :

( 24 / 23 / 12 ) et ( 14 / 3 / 2 ), et en parallèle, continuer la lecture des commentaires pour une meilleure compréhension des édits.


Choisissez l'union de manques parallèles que vous souhaiteriez être le Donneur et qui doit être réceptionné par toutes les unions parallèles des deux autres manques qui lui sont évidemment perpendiculaires dans la représentation schématique de la méthode du carré des quatre manques, et de la grille tradimagique restituée.

 

 

Prenez ensuite la première de ces unions Donneuses, et distribuez la à toutes les Receveuses des unions de la deuxième parallèle ( qui sont perpendiculaires aux donneurs ) sans faire pour l'instant de sélection visuelle, et consignez toutes ses suites numériques ( ou fusions de 2 unions qui comptabilisent 6 nombres ) dans le chapitre qui porte le titre de son association.

 

Renouvelez cette opération avec la deuxième union de parallèles qui à été voué à être le Donneur et qui sera elle aussi distribuée à toutes ces mêmes Receveuses.

Et ainsi de suite, vous noterez ces fusions pour tous vos autres Donneurs sur les Receveuses d’une même association menée ; Et ce, pour les quatorze associations réelles pour lesquelles vous vous êtes aguerris, sans faire de sélection visuelle dans un premier temps, et en respectant les cadres assignés à l'association acquise.

 

 

Les cadres dénombrent le quantième exact de fusions à discerner pour chacune de vos quatorze associations.

 

 

 

Notez le nombre de fusions restituées

 

    ………Probabilités d'un carré des quatre manques peuvent à ce stade être concrétisée, mais combien vont nous restituer L’œuvre alchimimagique ?

 

A cette question motivante, seuls les chevaliers de la magicité gothimagique peuvent y répondre !.

 

 

 

 

N’est pas chevalier qui veut !