Carré corné:   Les aiguilles couples [ A ] et [ B ] se trouvent :

 

 

 

 

 

Choisissez le choix de droit
sur les cinq possibilités répertoriées

 

 

 

                               *  [ A ]  et  [ B ] sont positionnées sur des N P

 

 

                                                *  [ A ]  est sur un N P  et  [ B ] est sur un N R C C

 

 

                                                                *  [ B ]  est sur un N P  et  [ A ] est sur un N R C C

 

 

 

 

 

 

 

 

*Pour ces trois probabilités il n'y a qu'une seule et même réponse

admise par la charte de magicité énoncée

 

Cette formation des couples qui est formée par l'addition des aiguilles

[ A ] + [ B ] totalise avec les aiguilles symbiotiques nécessaires à l'étude, cette valeur du manque sécable analyser ,

 

  *               mais les nombres pris sont déjà transcrits dans votre grille par la méthode du carré des croissants

 

 

 

 

       Ne jamais inscrire deux même nombres dans

un même tradimagique, est la règle d'or,

qui permet l’éveil de cette magicité énoncées.


 

*   Ces solutions sont donc fausses, et ne peuvent pas être certifiées et notées dans vos annotations

des solutions réelles et admissibles que vous analyser pour la valeur du couple sécable, qui est formée par les aiguilles [ A ] et [ B ],

et qui, avec l’addition des valeurs symbiotiques [ . n . ] totalise le manque incriminer.

 

 

 

Les aiguilles [ A ] et [ B ], sont intimement liées à l’aiguille symbiotique [ C ] qui valident ensembles,

si elles sont logées sous des nombres restants et différents du carré des croissants ; ces solutions réelles recherchées,

avec l'appui d'autres éventuelles symbiotiques placées-elles aussi sur des N R C C différents pour respecter les énoncées.

 

 

*      Le terme approprié à ses solutions est :

SOLUTIONS stupides

 

  *  [ A ]  et  [ B ] sont placées sur des N R C C identiques

 

 

 

*   Voir les commentaires qui régissent cette éventualité

d'une magicité Non recevable

 et qui vous est explicitement

détaillés ci-dessus

 

  *  [ A ]  et  [ B ] sont placées sur des N R C C distinctifs

 

 

               

*seul approbation de la magicité qui vous impose de concrétiser deux valeurs numérales différentes ( # ) qui appartiennent au carré des croissants du gothimagique en cours d'édification de votre intronisation

 

 

                                      *    [ A ]   #   [ B ]   =   2  N R C C   # différents  =   SOLUTION Réelle

 


 

Vos aiguilles couples vous octroient une solution réelle et utile à votre magistère ,si elle est composée

par deux nombres restants et différents du carré des croissants, que vous devrez alors écrire sans plus attendre

dans vos annotations des solutions réelles et admissibles à ce manque le moment venu.

 

*Cette écriture s'appelle une notation et est symbolisée par le signe   «  note  »  

qui signifie que vous devez l’écrire de gauche à droite,

et du plus grand au plus petit  N R C C désignés par vos aiguilles

 

 

 

 

*

 

 

soit :en ordre décroissant des nombres restants du carré des croissants qui sont désignées par vos aiguilles

 

 

*Une solution réelle doit être

révélée par des nombres restants et

         différents du carré des croissants quels que soient le nombre

        d’aiguilles présentes et nécessaires au manque à étudier

 

 

 

La notation des solutions clonées et réelles s’effectue indifféremment en ordre croissant des valeurs signalées par les aiguilles,

afin de permettre au chevalier qui pratique ce sentier de la magicité de visualiser les erreurs qu’il pourrait commettre dans d’autres paliers

 

 

 

 

Octogone:

*pour les cinq choix proposés,

une seule alternative de sortie vous est autorisée,

 cette icône est terminée, mais malheureusement pas le sentier

qui vous inculque de rejoindre l'emblématique héraldique représenté